Réalisez des shows camgirl à succès n’est pas inatteignable mais n’est pas non plus quelque chose de facile. Dans cet article je vous donne mes 10 conseils qui à mon sens sont les plus importants pour réussir ses showcams.

Les conseils ci-dessous sont tous importants, ils ne sont pas classés par ordre d’importance. Prenez donc le temps de lire jusqu’au dernier.

A noter que certains conseils sont uniquement applicables aux plateformes freemium. Si vous diffusez en show privé sur des plateformes premium, lisez quand-même, ce n’est pas inintéressant (du moins, je l’espère 😄).

Conseil 1 : Soignez votre look et votre présentation

Le métier de camgirl est un métier de représentation, vous faites le show en permanence. Il est donc primordiale d’être au top pour chaque live et cela passe par un petit rituel avant chacun de vos shows :

  • prenez une douche! Cela vous décontractera et vous serez de fait propre de la tête au pied pour réaliser votre prestation dans de bonnes conditions.
  • prenez le temps de vous coiffez, de vous maquillez et éventuellement de mettre quelques bijoux. Il est coutume de dire qu’il faut rester assez naturelle donc n’en faites pas trop non plus. Personnellement, je me prépare comme si j’allais à une soirée « chic ».
  • Dessous et tenues sexy sont de rigueur. Difficile de donner un conseil universel sur ce point car cela dépend de votre niche et de votre public. Mais en général, choisissez vos tenues en fonction de ce qu’aime le plus votre public et n’hésitez pas à renouveler ce poste régulièrement.
  • Etre coquette (coquine 😉 ) et attrayante, c’est bien, mais ne négligez pas la pièce dans laquelle vous diffusez. Elle doit être propre, bien rangée et bien éclairée. Si vous ne disposez pas de pièce spécifique à votre activité de camgirl, n’oubliez pas de retirer tout objet personnel (photos de famille, …).
  • préparez à l’avance vos sextoys, sex-machines et lubrifiant. Pour les sextoys à batterie, assurez-vous qu’ils sont bien chargés.

Je vous l’accorde, tout ceci est du bon sens mais j’observe encore régulièrement des camgirls qui ne font pas suffisamment attention à leur apparence. De plus, quoi de mieux que de savoir que l’on a mis toutes les chances de son coté pour la confiance en soi? Et pour une camgirl débutante, la confiance en soi est quelque chose d’important. Ne négligez donc pas cette étape de préparation inhérente à chaque show.

Conseil 2 : Soyez positive, souriante et joyeuse

Quelque soit la situation, vous devez toujours rester positive et souriante (et coquine!). Si cela est relativement facile lorsque l’interaction avec les viewers est importante, cela devient plus difficile lors des périodes « creuses », avec peu de tippers/viewers ou de potentiels clients pour un show privé. C’est malheureusement naturel, difficile de rester motivée en fixant bêtement sa webcam sans interaction avec personne…

Mais que vous soyez sur un site premium ou freemium, garder un visage souriant et attirant ainsi que des poses sexy et coquines dans ces conditions est primordial. La plupart des sites de webcam utilisent des images de votre live pour afficher en miniature sur la page d’accueil. Donc même si vous n’avez personne dans votre room, vos devez rester souriante et attirante. Les viewers surfant sur la page d’accueil à la recherche d’une camgirl à leur goût seront plus à même de venir dans votre room.

Cela est d’autant plus vrai pour les plateformes premium où les temps d’attente entre deux shows privés sont naturellement assez nombreux et l’interaction avec les viewers beaucoup plus faible que sur une plateforme freemium. Ne restez donc pas assise sur votre chaise à attendre bêtement quelqu’un. La seule façon de provoquer cette rencontre (virtuelle) est de jouer avec l’image que vous renvoyez. Donc souriez, séduisez, teasez quelque soit la situation!

Conseil 3 : Focalisez vous sur les tippers en priorité

Il est important que vous vous focalisez en priorité sur les personnes susceptibles de vous donnez des tips, les tippers potentiels. Premièrement car ils sont de fait plus à même de vous donner des tokens mais aussi car ils restent généralement plus longtemps dans votre room.

Et ce dernier point est loin d’être négligeable. J’en ai déjà parlé dans l’article « améliorez votre classement sur les sites de cam« , le classement sur la page d’accueil des sites de cam dépend, pour beaucoup de plateformes, du nombre de viewers enregistrés dans les différentes rooms. Donc plus vous avez de viewers, plus vous êtes placée en haut dans le classement. Et plus vous êtes haute, plus les gens vous voient et sont susceptibles de venir dans votre room. Vous obtenez donc plus de viewers, vous êtes donc encore mieux classée,… c’est un cercle vertueux.

Beaucoup de plateformes cam permettent de distinguer les tippers potentiels (=ayant de l’argent sur leur compte sur la plateforme et/ou ayant déjà tippés ) des viewers sans argents qui ne sont là que pour regarder gratuitement et passent de camgirl en camgirl. Ou encore, de distinguer les personnes enregistrés sur la plateforme des utilisateurs de passage, non enregistrés et venus uniquement pour se rincer l’œil gratuitement. Chaque plateforme a ses spécificités mais on peut généralement les distinguer par la couleur de leur pseudo. Par exemple sur chaturbate, ne parlez aux « gris » que si vous n’avez pas de tippers dans votre room ou que ces derniers ne discutent pas avec vous.

Conseil 4 : Rien n’est gratuit – ne vous bradez pas

Le camming est un métier, et comme tout métier il mérite rémunération. Ne faites donc rien gratuitement. Bien sur, vous pouvez (et devez) toujours danser et charmer votre public gratuitement mais ne faites jamais plus (masturbation, pénétration, anal,…) sans contrepartie financière.

C’est naturellement le cas sur les plateforme premium où, de part leur fonctionnement, les viewers payent obligatoirement pour des shows privés. Mais il est alors tentant pour les camgirls débutantes de proposer des tarif à la minute très bas pour attirer les clients. C’est une course à la baisse où personne ne sort gagnant sur le long terme car cela tire les prix de toutes les camgirls vers le bas. A proscrire donc ou éventuellement pour prendre de l’expérience et améliorer sa confiance en soi sur ses premiers shows, mais un ou deux shows max, pas plus.

Sur les plateforme freemium, il est aussi tentant lorsque l’on débute d’en faire beaucoup gratuitement, sans avoir de tokens en échange, pour attirer du monde dans sa room. C’est aussi à proscrire dans la plupart des cas. Pourquoi des viewers viendraient vous donner des pourboires s’ils ont déjà presque tout pour rien? Créez plutôt un « tips menu » dans lequel vous indiquez clairement ce que vous faites en échange de combien de tokens. Vous pouvez ainsi ajouter des actions à pas cher qui resteront évidement « soft » mais qui permettent à tout le monde de participer.

En résumé, n’ayez pas honte de demander de l’argent pour ce que vous faites. C’est une travail, il est normal d’être payée! Gardez à l’esprit que la grande majorité de votre public n’est là que pour du spectacle gratuit alors de perdez pas votre temps avec eux.

Conseil 5 : N’hésitez pas à utiliser votre voix

Non, je ne vais pas vous dire qu’une bonne camgirl doit savoir chanter 😉. Par contre une bonne camgirl ne doit pas hésiter à utiliser sa voix, autrement dit à parler, lorsqu’elle diffuse en live.

Vous devez parler même s’il n’y a pas beaucoup voir pas d’utilisateur enregistré dans votre room. Sur les sites de cam, les utilisateurs veulent de l’interaction avec les camgirls, ils veulent vous connaitre, décrypter votre personnalité. Et la voix est un vecteur de communication bien plus personnel que l’écriture. Donc parlez, dites leur des choses afin qu’ils vous connaissent, qu’ils s’attachent à vous. Les viewers resterons plus longtemps dans votre room et vous augmentez la probabilité qu’ils lâchent des tips.

Rappelez-vous, si les viewers sont sur un site de cam c’est avant tout pour avoir de l’interaction avec les camgirls. Sinon, ils iraient sur un site porno classique. Offrez donc leur cette interaction qu’ils recherchent.

Conseil 6 : Demander à vos viewers de vous suivre

C’est un conseil tout simple mais qui est oublié de nombreuses camgirls. Il s’agit simplement de demander à vos viewers de vous suivre, de vous ajouter à leurs favoris.

Ainsi, ils seront avertis lorsque vous vous connecterez (par mail, notification navigateur ou miniature dans un onglet spécifique pour certaines plateformes cam). Vous obtiendrez alors plus facilement un nombre conséquent de viewers dans votre room. Donc un meilleurs classement sur la page d’acceuil du site de cam et plus de tips potentiels.

N’hésitez donc pas à rappeler régulièrement à vos viewers de vous suivre, soit à l’oral (plus personnel et percutant) soit à l’écrit (automatiquement à l’aide de bots)

Conseil 7 : Aidez-vous de bots et de modérateurs

Ce conseil est surtout valable pour les camgirls diffusant sur les plateformes freemium. Sur ces plateformes, une camgirl a de nombreuses choses à faire : gérer les viewers impolis, animer le chat, rappeler ses règles, rappeler le prochain goal, diffuser régulièrement les tips menu,… Bref pas mal de choses tout en continuant de discuter avec les viewers et d’effectuer son show. Facile les femmes sont multitâches, non?

Heureusement, vous pouvez vous aider de deux outils : les bots et les modérateurs :

  • les bots ( ou applications suivant les plateformes) sont des robots qui vous permettent d’automatiser un certain nombre de taches. Tous les sites de cam ne mettent pas à disposition ces robots mais si c’est le cas, ne perdez pas votre temps à écrire dans votre chat des choses automatisables : nombre de token restant avant le prochain goal, rappel du tips menu, le meilleur tipper du jour, demande d’ajout aux favoris… Il existe des bots pour presque tout!
  • les modérateurs sont des personnes qui vont vous aidez à gérer votre chat pendant que vous vous concentrez sur votre show. Le plus souvent, il s’agit de bannir ou d’interdire le chat aux personnes indésirables (insultes, impolitesses,…). Vous en trouverez difficilement lors de vos premiers shows mais cela se fera naturellement par la suite (proposition d’un viewer régulier par exemple).

En conclusion, focalisez vous sur les taches à fortes valeurs ajoutées (= votre show) et déléguez à des robots ou des humains les fonctions annexes. Attention toutefois, l’usage des bots est tellement facile et rapide qu’il peut être tentant d’en ajouter un grand nombre. Allez y doucement quand même, ne spammez pas votre propre chat…

Conseil 8 : Structurez votre show – Fixez des objectifs clairs et atteignables

Vous devez structurer votre show. Votre show va durer certainement plusieurs heures, donc pas question de vous connecter en étant déjà nue entrain de vous insérer un plug anal. Je caricature volontairement mais vous devez planifier un minimum votre show. Avant de commencer, vous devez avoir une idée de ce que vous allez faire et quand. Bien sur, la cadence va également dépendre de l’interaction avec les viewers et de leurs tips. Ils doivent donc savoir ce qu’ils vont avoir et pour combien. Pour vous aidez, plusieurs « outils » :

  • le tips menu : il s’agit simplement d’écrire clairement ce que vous faites en échange de combien de tokens. Par exemple : Show and play tits pour 50 tokens, Slap the Ass 5 times pour 70 tokens, Show and play pussy and ass pour 100 tokens, Oil show pour 120 tokens, Fuck pussy pour 140, Anal plug pour 170 tokens, …. Bien évidement, les tarifs doivent être cohérents et progressifs. A vous de créer votre tips menu et de l’afficher clairement dans votre profil.
  • fixez des goals/objectifs/tagets (la dénomination varie suivant les plateformes) : il s’agit d’indiquer au fur et à mesure du show la prochaine étape en fonction du nombre total de tokens reçus. Par exemple, lorsque vous commencez le show, vous pouvez indiquer : next goal : topless 250 tokens. Une fois cet objectif atteint, vous en indiquez un nouveau : next goal : naked 600 tokens. Pour lancer le show, n’hésitez pas à fixer des objectifs facile à atteindre pour augmenter la participation des viewers. De même, ne mettez pas d’écart trop important entre les objectifs. Si le prochain objectif est à 2000 tokens, vous risquez de décourager vos tippers…
  • n’hésitez pas à teaser pour faire « baver » vos tippers. Par exemple, « si vous êtes sage ce soir, je sortirai la fuckmachine à 23h ». Cela les insistera à rester jusqu’à la fin et donc potentiellement à participer en tippant de temps en temps. C’est en quelque sorte un mega objectif. Par contre il ne doit généralement pas être chiffré (en token) pour ne pas les décourager.

Une remarque pour ces deux derniers points. Vous pouvez adapter le nombre de token pour les objectifs à l’implication de vos tippers. Si vous voyez que vous avez un ou plusieurs gros tippers dans votre room, n’hésitez pas à y aller assez fort… J’ai déjà eu plusieurs fois un même tipper qui ne donnez que par 500 tokens à la fois. Dans ce cas, ne vous privez pas, cela monte très vite!

Une remarque pour les utilisatrices de sextoys connectés comme les Lovense (que je recommande grandement). Vous devez créer un tips menu spécifique à votre sextoys qui va fonctionner en parallèle du tips menu principal. Par exemple : Tip (1-14) Low 3 seconds, Tip (15-25) Medium 5 seconds, Tip (25-759) High 10 seconds,… Rassurez-vous, les plateformes cam compatibles gèrent tout ceci automatiquement, vous avez uniquement à définir les seuils et l’application se chargera de faire vibrer le sextoy automatiquement en fonction des tips.

Conseil 9 : La persévérance est une la clé du succès

Les premiers jours, voir semaines, de camgirls sont généralement assez difficiles. Vous risquez de passez plus de temps à attendre les viewers qu’à réaliser des shows. C’est assez dur à vivre moralement mais cela est normal.

Toutes les camgirls à succès ont vécu ces moments là, exceptées peut-être les ex-pornstar qui étaient déjà connues. La différences entre ces camgirls à succès et les autres? La persévérance. Elles ont continué et travaillé dur pour obtenir la communauté et le succès qu’elles ont aujourd’hui.

Le métier de camgirl est un métier à faible barrière à l’entrée. Cela signifie qu’il suffit de peu de chose pour se lancer dans ce métier. Pas de personnel, pas d’investissement. Non, uniquement être une fille et posséder une webcam. La contrepartie est qu’il y a beaucoup de concurrence et il faut donc persévérer et être plus sérieuse que les autres pour réussir.

Lors des premiers shows, restez concentrée même s’il y a pas de viewers et restez en ligne autant que possible. Dites-vous que cela est normal. Si vous appliquez les conseils de cet article et du blog en général (quoi, je n’ai pas le droit de me jeter des fleurs ? 🙂 ), les viewers et tippers viendront progressivement.

Je ne vais pas vous faire un paragraphe mindset comme c’est à la mode dans entrepreneuriat en ce moment. Mais sachez que vous aurez des moments de doute, c’est normal. Dans ces moments, restez fixées sur vos objectifs, pourquoi vous faites cela (argent, liberté spatial, pas de patron,…). Persévérez, apprenez, recommencez, vous finirez par y arriver.

Conseil 10 : Impliquez votre audience

La meilleure façon de savoir ce qu’attendent vos viewers est encore de leur poser la question! Cela peut paraître bête mais n’hésitez pas à leur demander ce qu’ils préfèrent, ce qu’ils aimeraient que vous fassiez.

Vous pouvez les questionner aussi bien sur le thème du prochain show que sur vos « spécialité » (afin d’améliorer votre tips menu) ou encore sur le prochain goal qu’ils souhaiteraient.

Encore une fois, les utilisateurs des plateformes cam sont là pour l’interactivité donc écoutez-les et faites les participer. En les impliquant vraiment dans la réalisation du show vous créerez un lien particulier avec eux qui les poussera à revenir voir les prochains. D’autant plus si ceux sont eux qui en ont choisi le thème!

Vous pouvez également créer un sondage sur votre compte Twitter (en pin post) et renvoyer les viewers vers celui-ci. C’est un moyen simple d’augmenter ses followers twitter et donc de légitimer son compte et ainsi augmenter sa capacité à faire du Follow/Unfollow (voir cet article sur la gestion de votre compte twitter).

Conseil Bonus : Les shows à plusieurs

Les shows à plusieur(e)s sont un excellent moyen d’augmenter votre nombre de viewers/followers/tippers. En règle générale, les gens adorent regarder du sexe en live, à fortiori lorsqu’ils peuvent interagir avec les 2 (ou plus^^) protagonistes.

  • show hétéro : sexfriend ou compagnon, beaucoup trouverons ça existant mais ne seront pas forcement prêts à franchir le pas. A vous de les convaincre. La peur d’être reconnu est souvent le point bloquant. Les conseils donnés dans cet article peuvent pour la plupart s’appliquer. Attention, cela doit rester un plaisir donc n’insistez pas lourdement si votre potentiel partenaire n’est pas partant.
  • show lesbien : ses shows ont généralement beaucoup de succès. N’étant absolument pas attirée sexuellement par les filles, je n’ai jamais pratiquée. Néanmoins, il suffit de parcourir quelques sites de cam pour voir le succès rencontré par ce type de show. Une variante est de réaliser un show lesbien avec une autre camgirl. Vous augmentez alors la communauté de chacune avec les abonnés de l’autre. Bien sur, il faut trouver une camgirl avec qui on s’entend bien et qui habite pas trop loin de chez nous. Mais cela marche terriblement bien.

Personnellement, j’ai effectué plusieurs show avec un des mes ex. Outre l’aspect financier, j’en garde un excellent souvenir 😍😍!