Comment devenir camgirl? C’est une question que vous vous posez certainement si vous consultez cette page. Pour commencer, sachez que devenir hôtesse Cam ou camgirl n’est pas simple mais est à la portée de toutes les filles motivées. Ce guide a pour but de vous donner les étapes à réaliser pas à pas pour réussir dans ce domaine.

Sommaire

Pourquoi devenir camgirl? – Les raisons

Pourquoi devenir camgirl?

Il y a finalement une multitude de raison de devenir camgirl. Chacune à les siennes mais nous pouvons néanmoins regrouper ces raisons en 3 thèmes principaux :

Devenir autonome et indépendante grâce aux showcams

Le désir d’autonomie et indépendance est communs à bon nombre d’entrepreneurs et d’entrepreneuses. En devenant camgirl, vous travaillez quand vous le souhaitez, sans dépendre de personne (sauf des viewers évidements 😉 ). Vous n’avez pas de compte à rendre à votre supérieur ou votre patron et pouvez développer votre propre petite entreprise à votre rythme quand bon vous semble.

Vos horaires sont libres, vous pouvez faire cette activité en plus de votre travail ou en tant qu’activité principale. Avantage non négligeable, il s’agit d’un travail à domicile. Vous n’avez donc pas de contrainte géographique, seule une connexion internet est nécessaire. Avec une bonne connexion 4G, vous pouvez même travailler de n’importe où et même réaliser des shows dans des lieux insolites.

Camgirl, de l’argent facile??

La grande majorité des humains ne travaille pas pour le plaisir, mais uniquement pour gagner de l’argent. Etre hôtesse ou amatrice webcam est un moyen rapide de gagner de l’argent sans avoir de connaissances particulières (pas besoin d’être Bac+8!). Vous pouvez commencer à gagner des sommes intéressantes seulement après quelques semaines de travail.

Attention néanmoins, ce n’est pas de l’argent facile ni une recette miracle pour devenir riche en 2 semaine ou encore devenir millionnaire. Créer son activité de camgirl demande de travailler sérieusement mais tout le monde peut y arriver. Pour plus d’informations sur les revenus des camgirls, n’hésitez pas à lire cet article (en bonus, mes chiffres).

Les liveshows, un moyen de joindre l’utile à l’agréable

L’argent c’est bien, mais si en plus on peut prendre du plaisir en travaillant, c’est mieux! Fantasme, sexe, jeux de rôles, masturbation, séduction, striptease, orgasme, tous ces aspects sont au cœur du métier de camgirl. Quel autre travail peut en dire autant?

Bien sur, tout n’est pas si idyllique. Il y aura des soirs où les viewers ne se bousculeront pas dans votre room et où le plaisir attendu fera place à la solitude et aux doutes. Rassurez-vous, cela est normal, on est toutes passées par là. La persévérance est la clé.

De même, votre état émotionnel lié à votre vie personnelle fera que parfois, la masturbation à la demande n’est pas si agréable que cela. Encore une fois, cela est normal. Nous ne sommes pas des machines, dites-vous que les prochains shows n’en seront que meilleurs ;-).

Mais heureusement, il y aura des soirs pendant lesquels vous prendrez tellement de plaisir que vous aurez ensuite beaucoup de mal à trouvez le sommeil. Vous resterez éveillée à vous remémorer votre show, les discussions avec les viewers ou encore les sensations provoquées par ce nouveau sextoys,… le temps que toutes ces belles émotions redescendent et que vous finissiez par vous endormir paisiblement. Quel autre métier vous ferait vivre ce type de situation?

Etes-vous faites pour devenir Camgirl? – Les prérequis

les prérequis pour devenir camgirl

18 ans, l’âge minimum requis pour devenir camgirl

Pré-requis logique mais qui mérite d’être rappelé. Il est évidement nécessaire d’avoir au minimum 18 ans pour devenir Cam Girl. Tous les sites sérieux de Cam vous demanderont une copie d’une pièce d’identité afin de finaliser le processus d’inscription.

Si vous-avez moins de 18 ans, vous allez devoir patienter et profitez de ce temps pour vous questionnez sur le bien-fondé de ce projet.

Un conseil : si le site sur lequel vous vous inscrivez ne vérifie pas votre identité/âge, fuyez! Si les gestionnaires de cette plateforme webcam sont aussi peu à cheval sur les lois, il y a peu de chance que vous voyez un jour votre argent.

Etre à l’aise avec votre corps pour réaliser des liveshows de qualités et rémunérateurs

Pour gagner de l’argent vous allez devoir dévoiler votre corps afin de provoquer du désir chez vos viewers et les séduire. Vous devez donc avoir confiance en vous et ne pas avoir peur de vous montrer.

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’être blonde à forte poitrine pour gagner de l’argent. Il existe une multitude de niche, pour tous les goûts : Milf, brunette, bbw, latina, lesbienne, bondage, femme mûre, anal, squirt, asiatique, bigboobs – gros seins, teen – young, cougar, mature, fetish…

Par contre, je ne vais pas vous mentir. Il est logiquement plus facile, à fortiori pour une débutante, de gagner de l’argent en étant jeune avec un physique agréable. Mais il est tout à fait possible de s’en sortir en ayant un physique « lambda ». Vous gagnerez certainement moins d’argent que les filles « top canon » mais vous vous dégagerez néanmoins un revenu confortable. Et rappelez-vous, l’attitude est au moins aussi importante que le physique!

Camgirl et langue de shakespeare

C’est une question récurrente : faut-il parler anglais pour devenir camgirl? Alors, il n’est pas nécessaire d’être bilingue mais quelques notions d’anglais sont nécessaires pour deux raisons :

  • Les plateformes les plus importantes sont Américaines et ne sont pas toutes traduites en Français. Il faudra donc avoir un niveau d’anglais suffisant pour utiliser ces plateformes. Rien de très compliqué cependant car vous aurez la possibilité d’utiliser des traducteurs en ligne pour vous aider et le niveau d’anglais nécessaire reste faible.
  • Beaucoup d’utilisateur parlent anglais. Dans les options de la plateforme, vous avez la possibilité de sélectionner les langues que vous souhaitez utiliser et donc de ne pas sélectionner l’anglais. Bien qu’il soit possible de gagner de l’argent en réalisant des shows uniquement pour les français vous vous privez néanmoins d’une clientèle importante. Améliorez donc progressivement votre anglais pour accroître vos revenus.

Souriante et coquine sont des qualités primordiales pour devenir camgirl

Si vous n’êtes ni souriante ni coquine, il va falloir travailler ces deux points! Les viewers recherchent de l’interaction avec les hôtesses et pas uniquement une vidéo devant lesquelles ils sont passifs (dans ce cas, il y a moins cher…).

Vous devez donc discuter, chatter, le show doit être interactif. Il peut aussi arriver que vous tombiez sur des clients qui ont finalement plus envie de discuter qu’autre chose. Cela vous surprend? Sachez que ce n’est pas si rare! Néanmoins, dans la majorité des cas ils sont là pour le coté « porn » de la chose. Vous devez donc être sensuelle, coquine, sexy, souriante et à l’écoute pour réaliser leurs fantasmes!

Le problème de la vie privé pour les camgirls

Nous abordons là un sujet sensible. La plupart des amatrices webcam débutantes ne veulent pas que les gens et leur entourage aient connaissance de leur activité de camgirl. Honnêtement, il existera toujours un risque d’être reconnue mais plusieurs moyens permettent de grandement limiter ce risque. Quelques conseils :

  • Ne pas choisir un pseudo permettant de faire le lien avec votre identité.
  • L’espace filmé ne doit pas comporter d’indice permettant de vous identifier.
  • Déguisez-vous! Pour ne pas être reconnue, quoi de mieux que de ne pas réellement se montrer?
  • Dernier conseil mais le plus important. Les plateformes disposent d’options pour bloquer l’accès de votre room aux viewers de certaines zones géographiques (pays, régions voir ville). N’hésitez pas à les utiliser! Vous pouvez par exemple empêcher aux internautes français de voir vos shows. Vous limiter ainsi très fortement le risque d’être reconnue mais vous vous privez aussi d’un grand nombre de clients potentiels.

J’ai d’ailleurs écris un article sur comment rester anonyme pendant les shows.

Quel matériel est nécessaire pour devenir camgirl?

matériel camgirl

Contrairement à ce que l’image laisse penser, devenir camgirl ne demande pas un investissement matériel important. Pas la peine d’investir dans un studio avec caméra professionnelle, non, une webcam, un ordinateur et quelques objets sexy suffissent.

Une webcam de qualité, premier investissement de camgirl

Disposer d’une webcam HD est fortement recommandée, voir obligatoire, pour réaliser un show de bonne qualité. Nous vous déconseillons d’utiliser la webcam d’origine de votre ordinateur portable. Premièrement, elles n’ont souvent pas la qualité vidéo nécessaire. Deuxièmement, le fait qu’elle soit liée à l’écran va vous handicaper. En effet, difficile de lire l’écran pour échanger avec les viewers tout en proposant un joli plan de votre anatomie… Vous pouvez commencer ainsi mais une bonne webcam sera votre premier investissement.

Une webcam HD de bonne qualité vous coûtera entre 50 et 100 euros. Vous pouvez consulter notre article Quelle webcam choisir?.

Quel ordinateur pour réaliser ses premiers shows?

Bonne nouvelle, diffuser des shows webcam ne demande pas un ordinateur avec des performances importantes. Il y a de fortes chances que celui que vous utilisez à l’heure actuelle soit suffisant.

Si ce n’était pas le cas ou que vous n’en possédez pas actuellement, n’importe quel ordinateur de gamme moyenne acheté neuf actuellement aura des performances largement suffisantes. C’est de plus en plus rare, mais certaines plateformes ne sont pas compatibles avec MacOS. Vérifier donc ce point au moment de choisir la votre. A noter qu’il existe des moyens de contourner le problème. Nous y reviendrons dans un article spécifique.

Des shows de bonnes qualités passent par une bonne connexion internet

Une bonne connexion internet est nécessaire afin que la qualité vidéo de vos shows soit optimale. Votre ordinateur va envoyer en continu le flux de votre webcam vers la plateforme de diffusion que vous aurez choisi. Il est donc recommandé d’avoir un débit d’upload d’où moins 2 Mbps (1 Mbps est le strict minimum).

Vous pouvez tester votre débit d’uplaod sur testdebit. Pensez à couper tous les appareils/logiciels utilisant internet avant de réaliser le test. Nous vous conseillons également de préférer une liaison ethernet (filaire) plutôt que par wifi. Le débit maximal sera plus important et stable, moins sujet aux perturbations.

Bien choisir et aménager son lieu de diffusion

Idéalement, vous devriez disposer d’un lieu spécifique, dédié à la réalisation de vos shows. Il vous permettra de ne pas être dérangé et interrompu durant leurs réalisations. Il devra également ne pas comporter d’élément permettant de vous identifier. La plupart des modèles utilisent leur chambre ou une pièce dédiée à cette activité.

Ne négligez surtout pas l’éclairage de ce lieu de diffusion. En effet, une bonne expérience pour vos viewers passe par un bon éclairage. N’hésitez pas à jouer avec différentes lampes, voir à acquérir des projecteurs spécifiques, pour obtenir le meilleur rendu à la caméra. Construisez-vous votre mini-studio!

Les tenues sexy, un atout pour vos liveshows

Rappelez-vous, vous devez provoquer le désir chez vos viewers, les faire fantasmer. Rangez donc votre polaire au placard et utilisez vos tenues les plus sexy : string, tanga, body, shorty, jartelles, déguisement sexy, vous devez vous mettre en avant.

Il faudra penser à renouveler ce poste régulièrement afin de ne pas lasser vos viewers. Mais bon, il y a pire comme contrainte… Quelle fille n’aime pas la jolie lingerie?

Les sextoys, les meilleurs amis des camgirls

Dernier point de la liste mais pourtant un des plus importants : les sextoys. C’est simple, plus vous en avez, mieux c’est! Dildo, vibro, fuckmachine… multipliez-les!

Un énorme plus est de disposer d’un sextoy interactif (sextoy connecté). Ainsi, vos viewers pourront interagir directement avec vous, du sex virtuel en quelque sorte. Les sextoys connectés réagiront aux tips durant les shows public sur les plateformes freemium mais permettront aussi à vos client de les contrôler directement lors des shows privés. C’est à mon sens un INDISPENSABLE!

Il existe plusieurs marques comme Lovense, kiiroo ou Ohmibod. Lovense est à mon sens la marque qui propose les meilleurs produits. C’est également la marque qui présente la meilleure compatibilité avec les différentes plateforme cam. J’ai écris un article spécifique sur le sujet.

Le sextoy connecté la plus représenté dans le milieu des camgirls est le Lovense Lush2. C’est un œuf vibrant que vous gardez presque en permanence durant vos shows et qui réagira aux tips ou sollicitations du client. Pratique et très performant!

Personnellement, j’utilise également le Domi2, c’est un Wand connecté très puissant. C’est le sextoy qui me procure le plus de plaisir. N’étant pas en place en permanence (sauf si vous le tenez contre votre sexe tout le temps…), il est moins pratique en show public que le Lush2. L’idéal étant d’avoir les deux 😉 )

Les meilleurs sextoys connectés :

Le Lovense Lush 2: le sextoys connecté le plus utilisé par les camgirls. A posséder impérativement!

Détails sur la page produit Lush2.

Le Lovense Domi 2 : Le wand connecté avec une super autonomie. Un allié parfait pour les camgirls!

Détails sur la page produit Domi2.

Choisir le site de cam où diffuser – devenir camgirl

site cam - devenir camgirl

Quelle plateforme choisir? Il n’y a pas de réponse universelle à cette question. Il existe une multitude de plateforme de diffusion et le choix dépend de votre but, de votre ancienneté ainsi que de votre personnalité.

Les critères de choix de votre site de cam

  • le modèle économique : il existe deux modèles de site de caming : Fremium et Premium. Vous pouvez consulter cet article pour avoir plus de détails sur ces deux modèles et choisir celui qui vous convient le mieux. Une connaissance des différents types de shows est importante pour bien comprendre le fonctionnement de ces deux types de site.
  • la popularité du site : plus le trafic est important sur un site, plus il y a de chance qu’un visiteur passe sur votre profil. C’est donc votre premier levier de visibilité. Il ne faut donc pas négliger ce point d’autant plus que les sites ayant les plus gros trafics sont souvent ceux ayant le plus de moyen marketing.
  • la concurrence/compétition : les sites ayant le plus de trafic sont souvent ceux ayant le plus de camgirl / hôtesse. Plus il y a de concurrence, plus il sera difficile pour vous de percer, surtout au début. Il faut donc trouver le meilleur compromis entre trafic et compétition. Il faut donc se référer au ratio [nombre modèle] /[ nombre visiteur] pour trouver celui où la compétition est la moins élevée.
  • combien le site paie : les sites prennent une partie des tips ou des paiements effectuées par les viewers pour le fonctionnement de la plateforme. C’est donc de l’argent que vous ne toucherez pas mais qui sert notamment à promouvoir la plateforme. Quand vous débutez, il faut mieux privilégier le trafic afin de vous créer une communauté quitte à gagner légèrement moins.

Les meilleurs sites Freemium recommandés par devenir-camgirl

Les meilleurs sites Premium recommandés par devenir-camgirl

Vous pouvez retrouver une synthèse des différentes plateforme et des critères ci-dessus sur cette page.

S’inscrire et réaliser son premier show de camgirl

Vous avez choisie votre plateforme et êtes prête à vous inscrire? C’est parti! En plus de votre carte d’identité il vous faudra renseigner :

  • un pseudo : vous devez choisir un pseudo afin de vous inscrire sur la plateforme webcam. Il sera également utilisé si vous choisissez de faire votre promotion sur les réseaux sociaux. Quelques conseils pour le choix de ce pseudo : il doit être sexy, mémorable et vous plaire. Pour des questions de vie privée, éviter toute annotation qui pourrait vous identifiez.
  • une description : un conseil, être vous même! Mais n’y aller pas par quatre chemins, soyez franche et directe. Indiquez vos disponibilités si votre plateforme ne comporte pas de champs planning .
  • des photos : elles seront la première chose que verra les visiteurs. Il est donc nécessaire d’y prêter attention. Elles doivent être sensuelles, suggestives. N’hésitez pas à les renouveler régulièrement. Une photo de profil montrant votre tête sera également demandée pour valider votre inscription.

Les processus d’inscription est finalisé. Vous êtes prêtes pour votre premier show? Pour votre première connexion, prévoyez au minimum 2 à 3 heures afin de vous familiariser avec la plateforme. Il est aussi important de garder un rythme important durant les premières semaines afin de fidéliser vos clients. Quelques conseils pour réussir ces shows? Lisez cet article!

Une camgirl doit faire sa promotion

Devenir camgirl promotion marketing

Il est nécessaire de faire sa promotion, de construire une stratégie marketing. Pour gagner de l’argent sur le long terme, il ne suffit pas de créer un compte sur une plateforme en espérant que les euros suivront. Vous devez créer et fidéliser votre fanbase. Cela se passe aussi bien sur la plateforme qu’à l’extérieur.

Faire sa promotion sur la plateforme de show cam

Sur les plateformes cam, faire sa promotion est intimement lié à son attitude. Plus vous serez présente et engagée dans votre chatroom plus vous aurez de fans. Vous devez communiquer avec eux, les rendre heureux et désireux de vos shows. Il n’y a pas de secret, souriez et soyez attentive à leurs désirs.

N’hésitez pas à rappeler à vos viewers de vous ajouter à leurs favoris. Ainsi, ils seront prévenus lorsque vous vous connecterez lors des prochains shows.

De même, pensez également à demander à vos viewers de vous suivre sur vos réseaux sociaux. Cela permettra de les fidéliser tout en faisant croître facilement votre nombre d’abonné. Plus votre compte aura d’abonné, plus il sera légitime et visible.

Camgirls et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont à mon sens le meilleur moyen de trouver de nouveaux clients.

Vous devez créer des profils pour promouvoir votre chatroom. Attention, tous les réseaux sociaux n’autorise pas le contenu pour adulte. Vous pouvez utiliser notamment Twitter (voir cet article) mais aussi des sites comme sex.com (le printerest du porno). Facebook et Instagram sont très (trop) stricts sur le contenu sexy.

Nous reviendrons sur tous ces aspects dans la rubrique marketing.

Noter bien que s’il est possible de bloquer l’accès à votre chatroom à certaines zones géographique, cela ne sera pas possible sur ces réseaux sociaux. Attention donc à votre vie privée.

Aller plus loin : augmentez et multipliez vos revenus

Vos premier pas dans le domaine de la « webcam pour adulte » sont maintenant réalisés et votre communauté est en croissance. Bien, mais comment augmenter et diversifier vos revenus? Il existe de nombreuses façons de gagner de l’argent en restant dans la même thématique. En voici quelques-un :

Le cam-splitting : un show, plusieurs plateformes, pleins de viewers

Le cam-splitting consiste à partager votre webcam sur plusieurs plateformes en même temps. Vous multipliez ainsi vos revenus sans augmenter le temps passé en ligne.

Quelques bémols : cette pratique n’est pas autorisée par toutes les plateformes et cela demande un peu d’expérience pour jongler entre les différents chats. Il vous suffit pour cela d’un logiciel de cam-splitting.

Vente de vidéos sur marketplace : des revenus presque passifs

Vous pouvez également sortir du domaine des live show et vendre vos vidéos porno ou d’autres objets pour fétichiste sur des marketplaces spécialisées telles que manyvids.

Pour les vidéos, l’avantage est que vous faites le travail une fois et vous obtenez des revenus multiples à vie. N’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux et la plateforme de cam pour promouvoir vos produits sur ces marketplace.

Monétisez votre audience de camgirl en créant votre fan club

Il s’agit de monétiser votre audience en lui faisant souscrire un abonnement mensuel en échange de vidéos ou photos coquines exclusives. Ainsi, vous vous garantissez un revenu récurrent tous les mois.

Plusieurs solutions existent : snap premium, sites spécialisés (onlyfans, ModelCentro, MYM.fans ) ou encore via un service intégré à votre plateforme cam.

Affiliation plateforme cam, gagnez de l’argent en dormant

L’affiliation consiste à recommander les plateformes que vous utilisez à de potentiels clients. S’ils utilisent votre lien pour s’inscrire sur la plateforme, alors vous gagnerez de l’argent.

Il y a plusieurs types de rémunération suivant les plateformes : fixe à l’inscription, pourcentage des achats effectués par le client sur la plateforme… En conclusion, mettez un lien affilié lorsque vous indiquerez un lien vers votre chatroom sur les réseaux sociaux. Plus d’information sur l’affiliation dans cet article.

Vous êtes arrivée à la fin de ce guide qui vous aidera, je l’espère, à vivre de la sex cam. Le plus dur est comme bien souvent de passer à l’action, de réaliser le premier pas. Ne tardez donc pas et lancez vous dès maintenant. Comme le disait un artiste bien connu : « l’action est la première marche vers le succès ». Foncez, vous ne le regrettez pas. Personnellement, cela fait plusieurs années que je fais ce métier de camgirl avec une certaine satisfaction.

FAQ devenir camgirl

Dois-je déclarer les revenus de mon activité de camgirl ?

Bien sûr! Tout argent gagné doit être déclaré et les revenus provenant des shows camgirl ne font pas exception. Et cela est valable aussi bien si camgirl est votre seule activité ou simplement une activité secondaire en plus de votre travail « classique ».

Il existe en France plusieurs possibilités pour déclarer vos revenus de camgirl :

  • la micro-entreprise / autoentreprise : c’est la forme d’entreprise la plus simple qui soit : création ultra-simplifiée, comptabilité allégée, fiscalité facile à comprendre (un pourcentage du chiffre d’affaire). Pour bénéficier de ses avantages il faut en revanche ne pas dépasser un certain plafond de chiffe d’affaire.
  • L’entreprise individuelle : la forme d’entreprise la plus classique et utilisée par de beaucoup de professions libérales, d’artisans et de commerçants. Elle permet notamment de déduire ses frais professionnels (achat de matériels et connexion internet principalement pour une camgirl) et n’est pas limitée par un plafond. En revanche, la comptabilité est beaucoup plus lourde à gérer et bien qu’un comptable ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé.
  • Les sociétés SASU ou EURL : A la différence d’une autoentreprise et d’une entreprise individuelle qui sont des entreprises en noms propres (vous êtes votre propre entreprise), les sociétés sont des personnes morales à part entière. On passe encore une étape dans la complexité, un comptable est obligatoire ainsi qu’un avocat pour rédiger les statuts.

J’imagine que si vous vous posez la question de déclarer vos revenus provenant des shows cam c’est que vous êtes débutante. Dans la majorité des cas, et si vous êtes en France, le choix le plus évident est alors de créer une autoentreprise. J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet.

Si vous êtes une camgirl confirmée, le plus simple est de vous rapprocher d’un expert comptable ou d’un conseiller en création d’entreprise. Cela vous coutera quelques centaines d’euros mais vous aurez une réponse adaptée à votre situation (montant des revenus, statut familial…)

Faut-il un physique particulier pour devenir camgirl ?

C’est une question que je reçois énormément souvent sous la forme « faut-il être une top model pour réussir comme camgirl? ».

La réponse est très clairement NON.

Néanmoins, il est certain que statistiquement les camgirls les plus présentes sur les premières pages des sites de cam sont plutôt jeunes et belles que vieilles et moches. Mais vous pouvez également voir qu’il y a énormément de filles avec un physique normal.

Personnellement, j’ai un physique assez lambda et cela ne m’empêche pas de gagner de l’argent en tant que camgirl. J’ai une petite poitrine qui me complexait lorsque j’étais ado et que j’assume totalement à présent. Je pense que les plus important est là, il faut assumer son physique. Comme on dit, tous les goûts sont dans la nature et il y a suffisamment d’hommes clients des sites de cam pour en trouver qui aiment votre physique.

Quelque soit votre physique il est important de se mettre en avant, de se rendre désirable pour les spectateurs des shows webcam. Mieux vaut une fille avec un physique classique mais bien apprêtée (maquillage, coiffure, accessoire, tenue sexy) et souriante qu’une top model pas coiffée et qui fait la « gueule ». L’attitude est au moins aussi importante que le physique.

Puis-je réaliser mon activité de camgirl à temps partiel ?

Sans aucun problème!

C’est un des gros avantages du métier de camgirl, vous gérez vos horaires à votre guise, que ce soit votre temps de travail ou encore le moment de la journée auquel vous réalisez vos shows webcam. Il est d’ailleurs important de savoir que la majorité des camgirls n’exerce pas cette activité à temps plein.

Attention quand même, cette liberté doit aller de paire avec une certaine rigueur de votre part. Certes, vous pouvez travailler quand vous voulez mais :

  • ce n’est pas une raison pour travailler 1h par semaine 😉 . Il va falloir que vous travaillez un minimum quand même!
  • comme on dit souvent, les clients sont rois et vous devez donc vous caller sur leurs horaires. Rien ne sert de travailler entre 19h et 20h si vos clients sont Français et donc en train de manger. Mon exemple est un peu simpliste mais l’idée est de tester le(s) moment(s) de la journée auxquels le plus de clients est disponible et de réaliser vos shows de camgirl à ce(s) moment(s).

Comme vous l’avez peut-être remarquée en lisant mes autres articles (n’hésitez pas, c’est gratuit! 😉 ), je travaille comme camgirl en parallèle d’une autre activité et suis donc loin de réaliser des shows webcam à temps plein. Pourquoi ai-je fait ce choix? Principalement car je veux que camgirl reste un plaisir pour moi et je n’en éprouve plus trop à réaliser des shows tous les jours pendant 6h. 3h 3 à 4 fois par semaine est pour moi (et ce n’est que mon cas personnel) un très bon équilibre argent – temps libre – plaisir. De plus, le temps disponible me permet de réaliser d’autres activités qui m’intéressent et me tiennent à cœur. Aujourd’hui, il s’agit d’une activité professionnelle supplémentaire, mais cela pourrait être des loisirs, des voyages ou autres.

Le business des camgirls n’est-il pas saturé ?

C’est une question que je reçois également souvent : « le business des Camgirls n’est-il pas saturé ? » ou encore « est-il encore possible pour une camgirl de faire sa place ? »

Pour moi le marché des camgirls n’est absolument pas saturé et il est toujours possible de s’y faire une place. Qu’est-ce qui me fait dire que le marché n’est pas saturé? Plusieurs points :

  • le nombre de site de camgirls existant n’a jamais été aussi important. Il existe à présent plusieurs dizaines de sites de webcams dont une dizaine est très connue et draine beaucoup de trafic. Ces sites gagnent de l’argent ainsi que les filles (pas toutes, certes) qui les utilisent, c’est donc que le marché est encore porteur. Lorsqu’on verra plusieurs de ces gros sites fermés, on pourra alors conclure que le marché est arrivé à maturité et qu’il va commencer à être saturé. Ce n’est pas du tout le cas en 2021.
  • Les nouvelles générations sont plus consommatrices de porno en live que les précédentes. Il suffit de voir le succès d’OnlyFans et MYM auprès d’eux pour s’en convaincre. Cela a commencé il y a quelques années mais ces clients sont maintenant installés dans la vie active avec un pouvoir d’achat suffisant pour se payer des shows camgirl. J’observe depuis quelques temps une baisse de l’âge moyen de mes clients alors que j’ai pourtant encore de nombreux ancien clients fidèles. Preuve que la nouvelle génération (je me prends un sacré coup de vieux en écrivant ça alors que j’ai juste la trentaine 🙁 ) est bien friand de camgirls. Le marché des camgirls a donc de beaux jours devant lui.
  • Point plus personnel, depuis que je réalise des shows webcam, je n’ai jamais gagné autant d’argent par heure diffusée que en cette année 2020/2021. J’ai régulièrement de nouveau clients qui arrivent alors que je travaille moins mes réseaux sociaux qu’auparavant. Je suis peut être plus performante qu’avant mais je pense que cela vient plus de l’augmentation du nombre de client sur le site de cam que de mon talent.
  • Point plus général, les métiers en rapport au sexe ont toujours bien fonctionné et ne connaissent généralement pas la crise. La crise COVID en est une bonne démonstration avec une augmentation du trafic sur les sites de cam.

Tout cela montre bien que le marché n’est pas saturé. Néanmoins, cela ne veut pas dire que devenir camgirl est une tache facile. Le milieu des camgirls reste un domaine concurrentiel avec beaucoup de turn-over. Mais il suffit d’être persévérante et de suivre les bons conseils pour y arriver.

Est-ce une bonne idée de devenir camgirl pour payer ses études ?

Une bonne idée, je ne sais pas mais une possibilité certainement !

Pour être honnête avec mes lectrices, j’ai débuté mon activité de camgirl une fois dans la vie active. Je n’ai donc jamais été dans le cas d’une camgirl étudiante. Néanmoins, mon expérience et mes échanges avec plusieurs étudiantes qui sont devenues camgirls pour financer leurs études me permettent de vous donner quelques éléments :

Les avantages pour une étudiante de devenir camgirl

  • des horaires flexibles : c’est un gros plus pour une étudiante dont le temps alloué à son activité professionnelle est bien souvent le soir et éventuellement le weekend. De par la possibilité de travailler à presque n’importe quel moment, l’activité de camgirl est totalement compatible avec les contraintes horaires d’une étudiante. De même, vous avez également la possibilité de moins travailler à l’approche des partiels / examens et de plus travailler lors des vacances par exemple.
  • des gains qui peuvent être importants rapportés au nombre d’heures travaillées : par rapport à un boulot de serveuse ou d’employée MacDo (job classique d’étudiante), le revenu que peut dégager une camgirl est beaucoup plus important rapporté au nombre au nombre d’heures effectuées. Certes, ce n’est pas forcement le cas les première semaines, mais une fois sa clientèle établie les gains d’une camgirl peuvent être sans rapport à ceux d’un job d’étudiante conventionnel.
  • pas besoin de se déplacer : une étudiante n’a souvent pas de voiture et est donc dépendante des transport en commun si elle ne trouve pas de travail juste à coté de chez elle. Transports en commun qui ne sont pas toujours disponibles ni forcement des plus agréables lorsqu’on travaille le soir et qu’on finit à 23h… Une camgirl travaillant depuis chez, elle n’a donc pas ces inconvénients : pas de perte de temps en transport, pas de dépense et une sécurité maximale en restant chez elle.
  • qui dit étudiante dit jeune (le plus souvent) : vous partez donc avec un avantage dans le milieu des camgirls. Les clients préfèrent les filles jeunes (il suffit de regarder le nombre de tag #teen sur les sites de webcams) alors autant en profiter! Camgirl est un des rares métiers où être jeune avec peu d’expérience est finalement un avantage 🙂
  • compétence en marketing (réseaux sociaux / community management) : si vous vous investissez sérieusement dans votre activité de camgirl, vous allez développer des compétences pratiques en marketing. La gestion d’une base de fan n’est ni plus ni moins que du community management. De même, être à l’écoute de ce que recherche vos clients pour proposer des shows en conséquences fait partie des bases du marketing (analyse du besoin client).

Les inconvénients pour une étudiante de devenir camgirl

  • on ne peut pas le marquer sur son CV : et oui, dans la société actuelle, indiquer qu’on a été camgirl sur son CV revient plus à se tirer une balle dans le pied qu’autre chose (sauf si vous postulez chez Jacquie et Michel!). Camgirl est une expérience difficile à valoriser sur le marché du travail.
  • risque d’être découverte : c’est, je pense, le point le plus bloquant chez beaucoup de filles (étudiante ou non d’ailleurs). Heureusement, il existe de nombreuses techniques pour limiter grandement le risque d’être découverte. Je vous invite à lire cet article pour plus de détails. Vous pouvez limiter encore plus ce risque en utilisant une plateforme de shows privés comme Xmodels.
  • dernier inconvénient et c’est le plus sournois : le salaire de beaucoup de travails accessibles après vos études risque de vous sembler faible. En effet, si vous réussissez à gagner entre 800 et 2000€ par mois (ce qui est réaliste) en diffusant le soir après vos cours, vous risquez de ne pas trouver très intéressant de travailler à temps plein comme salariée pour 1800€ ou 2000€ par mois (et encore, beaucoup de boulot paient moins…). Certes, ce n’est pas comparable (pas de vacance, pas de CE… en tant que camgirl) mais quand même. Attention point important : s’il peut être tentant d’arrêter ses études pour gagner plus d’argent comme camgirl je déconseille grandement de le faire. Camgirl n’est pas un métier sûr et stable, finissez d’abord vos études afin d’avoir toujours un plan de secours.

3.4/5 - (374 votes)