Combien gagne une camgirl? C’est une des premières questions que se posent les filles envisageant de devenir camgirl. La réponse n’est pas simple car elle dépend de nombreux facteurs : show public/privé, plateforme utilisée, temps passé, popularité, débutante/professionnelle…

Nous allons néanmoins vous apportez un maximum de réponses afin que vous sachiez à quoi vous en tenir.

Rémunération, chiffre d’affaire, salaire, temps passé, de quoi parle-t-on?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il me parait important de (re)définir un certain nombre de points. En effet, à quoi bon donner des chiffres si on ne sait pas à quoi cela correspond!

  • salaire vs rémunération : pour l’immense majorité, une camgirl n’est pas une salariée mais une travailleuse indépendante. Par conséquence, elle ne touche pas un salaire mais une rémunération. Certes, je parais jouer sur les mots mais il y a quand même de grosses différences : votre rémunération n’est pas fixe, elle dépend de votre travail. Vous avez envie de lever le pied sur le temps de travail? -> vous aurez moins d’argent. Vous souhaitez prendre 3 semaines de vacance? -> vous ne gagnerez pas d’argent pendant 3 semaines. Vous êtes malade et dans l’incapacité de travailler pendant 10 jours-> vous ne gagnerez pas d’argent durant ces 10 jours. Rien de rédhibitoire, mais c’est différent d’une personne salariée et c’est à prendre en compte lorsque l’on fait des comparaisons. En contrepartie, plus vous travaillez, plus vous gagnez !
  • temps de travail ≠ durée des shows : de la même manière que le temps de travail d’un enseignant ne se limite pas à donner des cours (il doit également préparer ses cours, préparer les devoirs/contrôles et les corriger), le temps de travail d’une camgirl ne se limite pas à effectuer des shows. Elle doit se préparer « physiquement » pour les shows (maquillage, lingerie,…) mais également préparer le show (organisation, idée de nouveau thème…). De même, une présence régulière sur les réseaux sociaux est primordiale. Encore une fois, rien d’exceptionnel mais c’est à prendre en considération. A noter que cette différence s’amoindrie avec l’expérience. Quand vous débutez, la préparation peut être assez longue.
  • temps de travail : plus vous travaillez, plus vous avez de chance de gagnez de l’argent, logique. Dans un travail « classique », vous travaillez 7 heures/jour, 5 jours/semaine. A mon sens, c’est un rythme qu’il est difficilement tenable, pour ne pas dire intenable, en tant que camgirl, tout du moins sur la partie réalisation de show. Libido, règles, masturbation à la demande, état psychologique pour sourire et donner du plaisir…, impossible de tenir ce rythme de 7 heures/jour, 5 jours/semaine. La maxime travaillez plus pour gagnez plus a donc ses limites dans le métier de camgirl. Par expérience, il me semble raisonnable de rester à 3h ou 4h de show par jours si l’on souhaite réaliser cette activité en prenant du plaisir et de façon pérenne.
  • Chiffre d’affaire vs rémunération brute vs rémunération net : il est important de ne pas mélanger ces trois chiffres.
    • le chiffre d’affaire : il correspond au volume d’affaire que vous avez réalisé, autrement dit, au montant que la plateforme vous rétribue pour les shows. C’est environ 50% de ce que les viewers (=vos clients) payent.
    • la rémunération brute : c’est le chiffre d’affaire retranché des charges d’exploitations inhérentes à l’activité de camgirl : ordinateur, webcam, sextoys, lingerie sexy… En début d’activité, ces charges peuvent représenter un montant important. Au bout de quelques mois, il est courant de les considérer comme négligeables. Ainsi, on pourra assimiler le chiffre d’affaire à la rémunération brute (cela reste une approximation).
    • la rémunération net : c’est la rémunération brute à laquelle est retranchée l’ensemble des cotisations sociales. Elles dépendent du pays dans lequel vous exercez et de la structure que vous avez choisie. Pour une camgirl en France sous le statut de la micro-entreprise, les cotisations sont de l’ordre de 25% du chiffre d’affaire (bien moins en début d’activité grâce aux aides à la création). Vous trouverez plus de détails sur la micro-entreprise dans cet article.

Il me paraissait important de faire cette petite mise au point. Sachez que les chiffres que l’on trouve sur les différents sites internet concernent le chiffre d’affaire et non la rémunération net. Passons maintenant au cœur du sujet.

Combien gagne une camgirl : analyse dans la littérature

Pour écrire cet article j’ai évidemment commencé par effectuer une recherche sur internet. Je dois vous avouer qu’étant satisfaite de mes revenus de camgirl (on y viendra plus loin), je ne m’étais jamais vraiment posée la question. Le résultat est qu’il est bien difficile de se faire une idée tant les chiffres annoncés, au delà de paraître merveilleux, ne sont pas remis dans le contexte.

Lorsque je vois des montants comme 50000$ par mois sur chaturbate, cela est certes très aguicheur mais ne reflète en aucun cas la réalité de la moyenne des camgirls. Attention, je ne dis pas que ce genre de rémunération est faux mais il ne concerne qu’une poignée de fille qui arrive à truster la page 1.

Je vais donc vous donner ci-dessous une synthèse que je juge réaliste des revenus des camgirls. J’ai pris en compte les informations disponibles sur internet, mon cas personnel ainsi que celui de mes amies camgirls. Il ne s’agit donc pas d’une étude réalisée à partir des statistiques des sites de cam mais simplement de mon analyse personnelle qui n’engage donc que moi (qui fait néamoins partie du secteur depuis plusieurs année).

  • débutante : entre 800$ et 2000$. Il s’agit d’une camgirl débutante. Elle réalise des shows depuis moins d’un an. Elle doit se créer une communauté et apprendre la « dynamique » des shows. Elle peut travailler à coté à mi-temps voir à temps plein.
  • confirmée : entre 2500$ et 5000$. Il s’agit d’une camgirl avec plus d’un an d’ancienneté. Elle gagne plus qu’une camgirl débutante de part son expérience dans la réalisation des shows et du gain d’exposition grâce à son ancienneté (nouveaux clients + certains anciens qui deviennent des clients régulier). Elle participe activement à promouvoir son activité en dehors des sites de cam (réseaux sociaux, site personnel,…). A ce stade, il est possible de travailler à mi-temps à coté (plus par passion, vie sociale,… que par nécessité financière)
  • experte / professionnelle : entre 5000$ et l’infini! C’est la camgirl professionnelle par définition. Elle dispose d’une large communauté et réalise cette activité à temps plein. Les secrets de séduction, le marketing d’affiliation et la promotion sur les réseaux sociaux n’ont aucun secret pour elle. Il s’agit d’une activité à temps plein. Il faut plusieurs années de travail pour en arrivé à ce stade.

Le revenu des camgirls : réponse avec mon exemple

Après vous avoir présenté une synthèse des réponses du web, je pense que la meilleure façon de répondre à la question de combien gagne une camgirl est de vous présenter mon propre exemple.

Quelques remarques préalables :

  • les chiffres annoncés sont du chiffre d’affaire (en $ étant sur chaturbate)
  • ceux ne sont que mes chiffres et absolument pas une vérité absolue. Il y a surement des filles qui gagnent moins (lisez les conseils du blog! un peu d’auto-promo ne fait pas de mal ;-)) et des filles qui gagnent plus (tant mieux pour elles).
  • Je n’ai jamais été une acharnée des shows dans le sens où je ne reste pas diffuser des heures et des heures. Je réalise des shows de 4h max (plutôt 2h à 3h en moyenne), au maximum 5 fois par semaine. Il est assez facile de gagner plus en travaillant plus mais j’ai trouvé mon équilibre ainsi.

Etant une ancienne élève studieuse, j’ai pris soin de noter mes revenus mensuels de show cam dans un petit tableau Excel depuis mes début d’activité en février 2014. Voici le résultat.

revenus show camgirl

Quelques explications :

  • février 2014 -> décembre 2014 : je commence cette activité de camgirl en parallèle de mon job à 35h (et plus…) par semaine. Je ne vous cache pas que le cumul des deux activités a été quelque peu compliqué niveau organisation. Mais j’appréciais cette nouvelle activité et ce nouveau challenge. Le fait de voir les revenus progresser petit à petit était également motivant. Les premières semaines ont été les plus compliquées car l’interaction avec les viewers était pour le moins limitée. Avec le recul je pense que l’essentiel est de ne pas se décourager et de ne pas se focaliser sur l’argent dans un premier temps. Cela viendra par la suite. Je suis rapidement arrivé à 1500$/mois en réalisant 3 shows en moyenne par semaine.
  • janvier 2015 -> octobre 2017 : camgirl devient ma seule et unique activité rémunératrice (en d’autres termes, j’ai quitté mon job!). Après quelques mois à trouver le bon rythme, je me stabilise à un chiffre d’affaire d’environ 3000$ à 4000$ par mois. J’effectue environ 5 shows par semaines mais travaille de façon importante ma présence sur les réseaux sociaux. L’objectif était de fidéliser un maximum de viewers afin de régulariser mes revenus. Je garde un très bon souvenir de cette « époque » où j’alternais show – photo sexy – salle de sport (ba oui, il faut bien entretenir le corps et l’esprit!). Vous remarquerez que ces montants sont inférieurs à ceux présentés au chapitre précédent pour une camgirl expérimentée à temps plein. En effet, j’aurais pu gagner plus mais le mode de vie que j’avais développé me convenait très bien. Il m’aurait été possible à cette époque de gagner plus en travaillant plus mais je n’en éprouvais pas le besoin. Je n’étais pas vraiment à « temps plein ».
  • novembre 2017 -> maintenant : et oui, vous pouvez observer sur le graphique une baisse sensible de mes revenus issus des shows. Logique, je fais beaucoup moins de cam mais c’est pour une bonne cause. En effet, j’ai commencé une nouvelle activité et je dois donc partager mon temps entre la cam et cette nouvelle activité. Cette dernière est aujourd’hui toujours en phase de lancement (pas facile l’entrepreneuriat!) et me demande un temps de travail important et non régulier. Le temps passé en show me sert donc de variable d’ajustement. Mais j’ai bon espoir de revenir à rythme plus régulier dans les prochains mois. Petite remarque : la baisse conséquente en avril et mai 2019 est due au fait j’étais souffrante durant 5 semaines à cette période et donc dans l’impossibilité de diffuser.

Voilà, j’ai été la plus transparente possible et j’espère que ces informations vous ont été utiles. Si vous êtes une lectrice régulière de mes articles, vous avez certainement lu mon dernier article « camgirl, profitez de l’affiliation pour augmenter et diversifier vos revenus ». Je vais donc également vous donner mes revenus issus de l’affiliation. Les voici :

J’ai malheureusement commencé un peu tard cette stratégie (mi 2015) mais vous pouvez voir que ces revenus sont globalement croissants et deviennent non négligeables. Le plus importants? Ils ne me demandent presque aucun effort supplémentaire!

J’espère donc que cet article vous a éclairé sur la question « combien gagne une camgirl? ». Pour conclure, je ne peux qu’ajouter le graphique chiffre d’affaire show + chiffre d’affaire affiliation. A interpréter avec les remarques faites plus haut.

Si vous êtes intéressées et que ces chiffres vous ont donné envie, n’hésitez pas à lire mon guide pour devenir camgirl.